{

Edito 146, février 2023 : L'édition 2023 du "Métier de documentaliste"

Edition 2023

La 5ème édition du "Métier de documentaliste" vient de paraître, la dernière datant de 2015. Huit années ont passé, et il est peu de dire que l'évolution du métier est manifeste. Plusieurs facteurs sont à signaler :

- la société dans son ensemble, notamment au travers de la technologie, a un accès facilité à l'information ; l'économie de l'information est impactée, ainsi que le droit de l'information avec l'entrée en vigueur au niveau européen du RGPD et du Digital Services Act (DSA) ; le rôle du documentaliste est essentiel par rapport à une utilisation raisonnée des réseaux de l'information et à la diffusion de fausses informations ; 

- la technologie et ses différents outils ont de plus en plus d'importance dans le quotidien des individus, au niveau personnel et professionnel ; le-la documentaliste doit les intégrer et proposer des services renouvelés avec les portails, ou les plateformes de services. Les QR codes, la réalité augmentée, l'intelligence artificielle font également évoluer les pratiques documentaires ;

- le management des entreprises et des hommes change et adopte d'autres méthodes : méthodes agiles ; empathie ; participatif, par projet... Autant de nouvelles méthodes qui changent le rapport au travail ;

- la communication, le marketing du service, sont des aspects essentiels pour rendre le service de documentation plus visible, cela va de pair avec la constitution d'une marque de service.

Si tous ces aspects doivent être signalés comme facteurs d'évolution du métier de documentaliste, cette nouvelle édition laisse une part importante à la manière d'entrer dans le métier (diplômes, formations), et à l'environnement professionnel (historique, associations, réseaux). Les techniques documentaires sont également développées, constitutives du métier. Enfin, quelques pistes pour le futur du métier sont données.

Trois contributeurs d'importance ont permis l'actualisation de l'ouvrage et je les en remercie : Martine Poulain qui a suivi toute la mise à jour et a donné régulièrement son avis pour quelques modifications ; Marc Martinez, actuel directeur de la Bibliothèque de Sciences Po Paris pour la préface ; et Stéphane Cottin, chef du service de documentation et de l'aide à l'instruction à la Cour constitutionnelle pour toute la partie sur le "Le droit de l'information".  

Jean-Philippe Accart

Ouvrage en vente en librairie

Existe en version papier, PDF et EPub

Renseignement : librairie@electre.com 

{

Abonnement

Recevez chaque mois par mail l’Edito et les mises à jour du site. Entrez votre adresse e-mail:

Nom:
Courriel: