{

Edito 104, février 2017 : La médiation numérique

aux Editions du Cercle de la Librairie

Les professions de l'information (journalistes, documentalistes, bibliothécaires, éditeurs...) - passeurs et intermédiaires de l'information - sont amenées à se poser de sérieuses questions quant à leur avenir dans une société du tout numérique.  Sont-elles encore utiles à l'heure des réseaux sociaux, des moteurs de recherche et de l'information à portée de clic ? Le constat cependant est clair : la désinformation, le trop plein d'informations, la fraude et le plagiat, les fausses informations sont des phénomènes qui produisent des effets dévastateurs comme le montre l'actualité récente. En réalité, et c'est paradoxal, le besoin de médiation à l'heure du numérique n’a jamais été aussi grand, et c'est dans cette voie que doivent se situer ces différentes professions. Les outils et technologies numériques actuels sont des avancées incontestables, mais demandent une certaine maîtrise pour les utiliser correctement, discerner le vrai du faux, faire face à ce qu'on appelle l'info-obésité.

Le rôle des professionnels de l'information est donc essentiel, il doit être amplifié et valorisé. C'est la thèse que je développe mon nouvel ouvrage "La médiation à l'heure du numérique" publié aux Editions du Cercle de la Librairie.

Jean-Philippe Accart 

Découvrir l'ouvrage sous ce lien

{

Abonnement

Recevez chaque mois par mail l’Edito et les mises à jour du site. Entrez votre adresse e-mail:

Nom:
Courriel: