International

2022 - IFLA 2022 : « Inspirer, engager, activer, connecter »

IFLA Dublin 2022

Article paru dans la revue belge francophone Lectures-Cultures, n° 29, septembre 2022, p.14 

IFLA 2022 : « Inspirer, engager, activer, connecter »

C’est sous ce titre ambitieux que la communauté professionnelle des bibliothécaires (plus de 2 000 participants provenant de 100 pays [1]) s’est retrouvée à Dublin en Irlande du 26 au 29 juillet derniers, après trois années « sans » conférence IFLA en présentiel. Ces retrouvailles n’en étaient que plus chaleureuses et ont permis de relancer une fédération qui, après les annulations successives de ses réunions annuelles, a dû faire face à de sérieux problèmes de gestion humaine et financière, entrainant le départ de certains responsables dont le Secrétaire général (un procès est prévu en octobre). De sérieuses lacunes en termes de communication sont également notées et une session spéciale très suivie fut organisée par le Governing Board de l’IFL : la situation se redresse peu à peu, grâce à la volonté de membres engagés qui ne souhaitent pas voir ce rêve ambitieux qu’est l’IFLA disparaitre. La 87ème conférence mondiale de l’information et des bibliothèques (WLIC) a donc pu avoir lieu [2]. De nombreuses nouveautés attendaient les participants : une App pour suivre la conférence sur son mobile ; un eBag permettant d’accéder à un ensemble de prestations ; et une plateforme, Opade, afin de suivre certains événements à distance.

Dublin : littérature, histoire et architecture

Le choix de la ville de Dublin, fait déjà il y a plusieurs années, apparait comme une évidence tant cette ville est « littéraire », peuplée des esprits de James Joyce et de son Ulysse’s, d’Oscar Wilde (dont c’est la ville natale), d’Edna O’Brien, sans oublier le poète Yeats. Elle est également musicale avec des chanteurs mondialement connus tels Sinéad O’Connor, les groupes U2, The Dubliners ou The Pogues. De nombreux films ont été tournés à Dublin, ne serait-ce que pour retrouver le cadre des œuvres littéraires dont les scénarios étaient issus, un des plus célèbres étant celui réalisé par John Huston en 1987 Dubliners, The Dead d’après James Joyce.

L’architecture urbaine comporte un certain nombre de bâtiments emblématiques et parmi les plus célèbres Trinity College[3] et son impressionnante bibliothèque sur laquelle il est nécessaire de s’attarder : son histoire remonte à la création du Collège en 1592, elle est la plus grande bibliothèque d'Irlande. Sa collection de plus de six millions de volumes imprimés comprend des revues, des manuscrits, des cartes et des partitions de musique reflétant plus de 400 ans de développement universitaire. Les plus célèbres de ses manuscrits, le Livre de Kells et le Livre de Durrow, ont été présentés par Henry Jones, évêque de Meath et ancien vice-chancelier de l'Université, dans les années 1660. D'autres collections spéciales incluent la collection Ussher acquise en 1661 et la collection Fagel de 1802. La bibliothèque a été dotée du dépôt légal en 1801 et continue de recevoir des copies de documents publiés au Royaume-Uni et en Irlande. Actuellement, elle répond aux besoins d'apprentissage et de recherche dans toutes les disciplines du Collège ; de renommée internationale, ses expositions de manuscrits et autres trésors attirent chaque année des centaines de milliers de visiteurs pour visiter l'ancienne bibliothèque. Bien qu'il s'agisse d'une institution historique, la bibliothèque est aussi à l'avant-garde des méthodes actuelles de recherche : dans une conférence le 27 juillet, Ellen Shenton, bibliothécaire et archiviste en chef de Trinity College Library explique la modernité de cette bibliothèque et l’importance de la conserver pour les générations futures. La communauté IFLA a bien entendu su apprécier à sa juste valeur ce joyau irlandais, avec des visites prévues qui connaissent un grand succès : une flashmob fut organisée le 25 juillet au matin devant la bibliothèque du Trinity College durant laquelle Ulysse’s a été lu à voix haute dans une dizaines de langues différentes.

Un autre joyau est The Chester Beatty Library [4] fondée en 1950, elle rassemble l’incroyable collection d’ouvrages de Sir Alfred Chester Beatty, riche industriel. La collection comprend un large éventail de manuscrits et de livres du monde entier : ils sont répartis entre la Collection islamique, considérée comme l'une des plus complètes en dehors du Moyen-Orient, avec plus de 260 Corans datant de la fin du VIIIe siècle, la Collection d'Asie de l'Est et la Collection occidentale. Également, un assortiment d'objets précieux datant pour certains de 2700 av. J.-C.

Le travail des sections de l’IFLA

Il serait vain et impossible de traiter du travail des 54 sections que compte l’IFLA. Mais certaines sont plus emblématiques que d’autres. La Section de bibliothèques desservant les populations multiculturelles [5] accomplit depuis 40 ans un travail à mettre en avant. Lan Gao, sa présidente, mentionne que « pendant les périodes difficiles, telles que les conflits politiques et la pandémie actuelle, les bibliothèques et les institutions d'information doivent veiller à ce que des informations vitales et des ressources authentiques soient fournies à tous, en particulier à ceux qui pourraient être désavantagés dans de telles situations. En tant que dépositaires du savoir, les bibliothèques jouent un rôle important dans l'élimination proactive de ces obstacles. »

Après deux ans de pandémie, le Groupe d'intérêt spécial des nouveaux professionnels (NPSIG) [6] a organisé la fameuse anti-conférence, l'IFLAcamp ! [7] Cette anti-conférence se veut un lieu d’échanges informels, loin du ton généralement officiel de l’IFLA : la DLR Lexicon Library [8] accueille cette année le huitième IFLACAmp. Cette bibliothèque, à l’architecture très moderne est la bibliothèque publique de Dublin, ainsi qu’un centre culturel d’importance au bord de la Baie de Dublin. Elle accueille également la soirée culturelle IFLA du 26 juillet.

L’AIFBD (Association internationale francophone des bibliothécaires documentalistes) [9] a tenu une Assemblée générale puis une table ronde le lundi 25 juillet sur le thème de « Faire sa place à l’étranger : ces francophones qui réussissent à l’international » donnant ainsi la parole à Loubna Ghaouti (Maroc-Québec), Hélène Huet (Floride) et Papa Mamadou Diop (Sénégal, Ethiopie).

Enfin le Manifeste Unesco/IFLA des bibliothèques publiques a été réactualisé [10].

Les principaux sujets abordés pendant la conférence de Dublin

Parmi les quelque 200 conférences données durant le congrès, un certain nombre de sujets se rejoignent et montrent les points d’intérêts actuels des bibliothèques Parmi ceux-ci, citons :

  • Le rôle prépondérant des bibliothèques au temps du COVID ;
  • Le télétravail en bibliothèque ;
  • La lutte contre les fausses informations ;
  • Les méthodes agiles en bibliothèque : outils de gestion de projet, de collaboration et d'innovation ;
  • Équité, diversité, inclusion : enjeux intersectionnels dans les bibliothèques ;
  • L’action climatique dans les bibliothèques : créer un avenir plus durable en engageant et en inspirant les jeunes populations ;
  • Comment les objectifs de développement durable peuvent changer votre vie ? ;
  • Les compétences numériques en pointe ;
  • L’Open Access et les politiques documentaires ;
  • Les bibliothèques européennes en temps de guerre : réponses à la crise en Ukraine ;
  • Les bibliothèques dans les camps de réfugiés (notamment en Syrie) ;
  • Intelligence artificielle : nouveaux horizons et implications pour les bibliothèques ;
  • Bibliothèques et populations LGBTQ+.

Alors que la technologie prenait largement le pas ces dernières années sur les préoccupations des bibliothécaires, d’autres éléments sociétaux interviennent dorénavant et sont mis sur le devant de la scène : la question des fausses informations et comment lutter contre celles-ci devient prédominante, les bibliothécaires estimant – à juste raison – que cette lutte relève de leurs missions. L’actualité de la guerre en Ukraine est dans tous les esprits et rejoint les travaux de la Section servant des populations multiculturelles : comment accueillir des populations réfugiées, les aider dans leurs démarches, quelles sont les limites. Le développement durable prend également une place non négligeable dans les discussions.

Les élections à l’IFLA

Les problèmes rencontrés cette année en termes de management et de ressources financières ont rendu deux mandats officiels démissionnaires (en dehors du poste de Secrétaire général qui doit être repourvu) : celui de President-elect (qui suit la Présidente en exercice élue elle aussi deux ans avant de prendre son mandat) et celui de trésorier. Des élections en juin dernier ont désigné Vicki McDonald (Australie) dans le rôle de President-elect (elle deviendra Présidente en 2023 jusqu’en 2025) et à Jaap Naber (Pays-Bas) celui de trésorier. La présidente actuelle en exercice de l’IFLA est Barbara Lison (Allemagne).

Des conférenciers de premier ordre

Certains conférenciers (les Keynote Speakers) sont invités en tant que personnalités remarquables du monde de la culture, de l’éducation ou de la politique. Hormis Ellen Shelton de Trinity College, déjà évoquée, la première à citer particulièrement est l’ancienne présidente d’Irlande de 1990 à 1997, Mary Robinson qui introduit la séance d’ouverture par un discours éclairant sur le changement climatique et la durabilité : elle engage les bibliothèques et les bibliothécaires à être des acteurs du changement, en s’impliquant, en informant les populations de la gravité de la situation. Un autre conférencier, Michael Peter Edson préconise une nouvelle définition de la bibliothéconomie : il se définit lui-même comme un stratège, consultant et leader d'opinion et a travaillé plus de 25 ans dans le secteur des musées aux Etats-Unis ; il est aussi membre du conseil d’administration d’Europeana. Son discours se veut à la pointe de la transformation numérique dans le secteur culturel avec pour thème « Climat, conflit et communauté : le rôle des bibliothèques dans un monde en feu ».

Les prix IFLA décernés cette année

Le 24 juillet furent annoncés une dizaine de prix ayant trait aux « bibliothèques vertes » (Green Libraries) : les deux principaux vont à la Bibliothèque nationale de Singapour (meilleur prix vert) pour le réaménagement de la bibliothèque publique de Choa Chu Kang, et à la bibliothèque de la Canopée – La Fontaine à Paris (pour le meilleur projet).

Le 26 juillet était annoncé le prix de la Bibliothèque publique IFLA de l’année, décerné à la Missoula Public Library [11] dans le Montana (USA) : située sur le Mont Sentinelle, ce bâtiment innovant propose des activités multiples. Le prix est doté de 5 000 $, provenant de la société danoise de logiciels Systematic qui le sponsorise.

Également, le Prix PressReader Marketing IFLA a été décerné (prix qui existe depuis une vingtaine d’années) à trois bibliothèques :

  • 1ère : Yarra Libraries (Australie) [12]: We’re ready for the next chapter. Help us write it ;
  • 2ème : Peking University Elementary School Library (Chine) [13]: Illuminating Our Library
  • 3ème : Chattanooga Public Library (USA) [14]: Here We Grow!

Et enfin, lors de la session de clôture le 29 juillet, un certain nombre de membres et de sections IFLA furent honorés pour leur travail émérite [15] ainsi que les meilleurs posters qui remportent toujours beaucoup de succès.

La prochaine conférence mondiale des bibliothèques et de l’information (WLIC 2023) aura lieu du 21 au 25 août 2023 à Rotterdam aux Pays-Bas [16].

Jean-Philippe Accart

 

[1] Cependant, plusieurs collègues africains ont vu leurs demandes de visa pour l’Irlande refusées.

[2] https://2022.ifla.org/

[3] Trinity College Dublin, the University of Dublin, Ireland (tcd.ie)

[4] https://chesterbeatty.ie/

[5] https://www.ifla.org/units/mcultp/

[6] https://www.ifla.org/fr/units/new-professionals/

[7] https://iflacamp.wordpress.com/

[8] http://www.venuehire.dlrlexicon.ie/

[9] https://www.aifbd.org/

[10] https://repository.ifla.org/handle/123456789/2006

[11] Home - Missoula Public Library

[12] Home | Yarra Libraries (yarracity.vic.gov.au)

[13] Introduction | Peking University Library (pku.edu.cn)

[14] The Chattanooga Public Library | Facebook

[15] Voir : https://2022.ifla.org/honours-and-awards-at-the-ifla-wlic-2022-closing-session/

[16] https://2023.ifla.org/

{

Abonnement

Recevez chaque mois par mail l’Edito et les mises à jour du site. Entrez votre adresse e-mail:

Nom:
Courriel: